En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Options spécifiques

Tous les articles (22)
  • Options

    5
    Par admin arenes, publié le lundi 20 juin 2016 11:19 - Mis à jour le mardi 27 septembre 2016 15:20
  • Enseignements d'exploration

    3
    Par admin arenes, publié le lundi 20 juin 2016 11:03 - Mis à jour le lundi 20 juin 2016 14:27
  • Option facultative CIAV en S et ES

    Par admin arenes, publié le vendredi 25 novembre 2011 12:03 - Mis à jour le mardi 5 janvier 2016 10:53

     

    L’enseignement se poursuit en option facultative de 3 heures.
    Les élèves passent ensuite l’épreuve facultative de Cinéma-Audiovisuel au baccalauréat (coeff. 2)
     
    L'enseignement se centre :
    • en Première, sur l’écriture et la mise en scène ainsi que sur la représentation du réel et le point de vue;
    • en Terminale, sur la mise en scène et le montage ainsi que sur la fiction et le point de vue
     
    L’enseignement dans l’option Cinéma-Audiovisuel permet d’envisager pour le post-bac une formation de technicien supérieur en audiovisuel (BTS des Métiers de l’audiovisuel au lycée des Arènes).
    L’accompagnement personnalisé dans l’option Cinéma-audiovisuel l’aidera à repérer des parcours de formation supérieure dans les filières professionnelles.
     
     

     

  • Section européenne : Anglais

    Par admin arenes, publié le vendredi 2 décembre 2011 12:36 - Mis à jour le lundi 30 mars 2015 17:43

     

    LA SECTION « ANGLAIS EUROPEEN SCIENTIFIQUE » AU LYCEE DES ARENES
     
     
    • POURQUOI UNE SECTION EUROPEENNE SCIENTIFIQUE EN ANGLAIS ?
     
    APPRENDRE UNE LANGUE
     
    Maîtriser une langue, y compris sa langue maternelle, est en soi une source de plaisir, indépendamment de toute « utilité ». Plaisir lié à la perception des subtilités des expressions, des constructions, des jeux de mots, des styles, dans la lecture, la vision d'un film en VO...Plaisir sensitif, par la perception des sonorités, liées à la prononciation, au rythme des phrases, aux accents. Plaisir de communiquer directement avec les autres...Maîtriser une langue, c'est aussi un moyen de mieux comprendre la culture, l'histoire du pays qui l'utilise.
     
    APPRENDRE L'ANGLAIS
     
    Pour des raisons diverses, l'Anglais est devenu, dans de très nombreux domaines, une langue incontournable. Des jeunes de tous horizons la rencontrent tôt ou tard: jeux vidéo, Internet…
     
    Les rencontres internationales, dans tous les domaines, sont de plus en plus fréquentes et nécessaires, et les échanges se font principalement en Anglais.
     
    Enfin un sondage de l'Union Européenne de février 2004 a révélé que les Français étaient les derniers des Quinze lors d'un test de compréhension et de maîtrise de langue étrangère. Dans le contexte indéniable de l'intégration européenne, la structure proposée est une réponse pour permettre à de jeunes français de mieux maîtriser une langue européenne étrangère.
     
    L'ANGLAIS SCIENTIFIQUE en SVT
     
    Dans le domaine de la recherche scientifique (fondamentale, appliquée, publique, privée), il n'existe pratiquement pas une publication qui ne soit faite en anglais; toutes les conférences internationales se font en anglais.
     
    Il est donc indispensable, pour un jeune se destinant à une formation ( et peut-être à une carrière) scientifique, de dominer au mieux cette langue, en particulier les spécificités liées aux sciences : vocabulaire, expressions (ex. : les mesures), concepts (comparer, faire des hypothèses, causes et conséquences,..). Un bon niveau est un atout majeur (toutes autres compétences égales par ailleurs) pour réussir un concours d'abord, trouver un emploi ensuite.
     
     
    • COMMENT VA FONCTIONNER CETTE SECTION EUROPEENNE SCIENTIFIQUE EN ANGLAIS ?
     
     
    PRINCIPES
     
    Décloisonner les enseignements linguistique et scientifique, en approfondissant le vocabulaire de la langue dans le domaine scientifique, pour donner en même temps à cet enseignement scientifique sa dimension internationale.
     
    On définit donc un enseignement scientifique (SVT) donné en anglais, auquel s'ajoute un enseignement complémentaire linguistique.
     
     
    VALORISATION DE CET ENSEIGNEMENT
     
    A la fin de l'année de Terminale, pour obtenir la mention « Section Européenne » sur le diplôme du baccalauréat il suffit :
     
    • d'avoir obtenu une note au moins égale à 12/20 à l'épreuve écrite d'Anglais (épreuve du premier groupe)
    • d'avoir obtenu une note égale ou supérieure à 10/20 à une évaluation orale spécifique de Sciences, en Anglais, visant à apprécier le niveau de maîtrise de la langue acquis au cours de la scolarité en section européenne.
     
    L' évaluation orale spécifique de Sciences, en Anglais prend en compte :
     
    • le résultat d'une interrogation orale de langue (80% de la note) par un examinateur lors des épreuves orales du Baccalauréat. 
    • une note attribuée à l'élève par ses professeurs de langue et de la discipline scientifique (20% de la note) en contrôle continu.
     
    (Pour plus de détails, cf. B.O. n°24 du 12 Juin 2003 + note de service n°2003-157 du 07-10-2003)
     
     
     
    CONTENUS :
     
    • Les activités visent à donner à l'élève les moyens de s'exprimer dans des domaines en liaison avec les programmes de l'enseignement général.
    • Les élèves ont l'opportunité d'utiliser concrètement la langue dans le cadre d'activités variées (Travaux Pratiques, Travaux Personnels Encadrés, pratique des TICE.), et de s'approprier directement les publications scientifiques en Anglais (recherches Internet, ouvrages en Anglais au CDR,.).
    • En plus des horaires de langues, les élèves concernés assistent à 2h de cours supplémentaires dont une dans une discipline non linguistique (SVT)
     
     
    LES ELEVES CONCERNES
     
    Ils doivent évidemment être motivés, aussi bien pour la langue que pour les sciences. En conséquence, un élève inscrit en début d'année dans cet enseignement devra le suivre jusqu'à la fin de l'année correspondante. En cas de non passage en Première S, l'élève abandonne l'option.
     
    Ils doivent avoir atteint, en fin de Troisième, un niveau satisfaisant aussi bien en Anglais qu'en Sciences (Mathématiques, Physique Chimie, SVT). La procédure d’affectation post 3ème assure dans l'immédiat le recrutement d'élèves évidemment sur le secteur.

     

     

     

  • Latin : langue et culture de l'antiquité

    Par admin arenes, publié le jeudi 15 novembre 2012 10:48 - Mis à jour le jeudi 15 novembre 2012 10:48

    Bulletin officiel n°30 du 26 août 2010

     

    Enseignement d'exploration

    « Langues et cultures de l'Antiquité »

    NOR : MENE1017902N
    note de service n° 2010-101 du 12-07-2010
    MEN - DGESCO A1-4


    Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux inspectrices et inspecteurs d'académie, inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux proviseurs ; aux professeurs

    Enjeux et perspectives
    Dans le cadre de la réforme du lycée, en cohérence d'autre part avec le renouvellement de l'enseignement des langues et cultures de l'Antiquité au collège ( B.O.EN n° 31 du 27 août 2009) et dans les programmes de l'enseignement optionnel du lycée ( B.O.EN n° 32 du 13 septembre 2007), l'enjeu est d'amener les lycéens de seconde à s'initier à des langues et des cultures qui ne sont pas réservées à des spécialistes, et à acquérir, quel que soit leur projet d'orientation, les fondements linguistiques et culturels de la culture française et des cultures européennes.
    Comme les autres enseignements d'exploration, ce nouvel enseignement vise à développer la curiosité des élèves. Il ne constitue pas un pré-requis pour s'engager dans telle ou telle série ou pour choisir tel enseignement spécifique en première mais aide à construire progressivement un ensemble de savoirs, de méthodes et de compétences constitutifs d'une culture générale nécessaire à la réussite des études secondaires et post-secondaires.
    L'enseignement d'exploration vise à conduire les élèves sur la piste des principaux fondements du monde dans lequel ils vivent :
    - Sciences humaines, sciences politiques, professions culturelles, droit, lettres, langues, philosophie, histoire, ces voies supposent des bases communes : on s'initiera donc à l'exploration de textes fondateurs qui ont nourri et ne cessent de nourrir la pensée, la création artistique, la vie politique et sociale, et cela dans une perspective résolument européenne.
    - Grâce à des allers et retours avec les mondes grec et romain, l'élève découvre les repères indispensables pour mettre en perspective les représentations du monde qui lui sont proposées quotidiennement dans une société de la communication.
    - Il est ainsi appelé à explorer les notions essentielles d'« héritage », de « transmission », en étudiant l'homme romain ou l'homme grec.
    - Il explore donc les divers usages de l'Antique que l'on peut faire aujourd'hui, et que l'on a pu faire dans notre histoire et celle des pays européens.
    Cet enseignement d'exploration, qui ressortit naturellement au champ des lettres, suppose la prise en compte d'une approche fortement interdisciplinaire. C'est en effet un espace de convergences disciplinaires qui met en synergie avec les littératures grecque et latine non seulement l'histoire, la philosophie, mais encore les sciences et les nouvelles technologies ; une attention toute particulière est portée aux langues, française, mais aussi européennes que les élèves étudient au lycée.
    Organisation
    L'enseignement d'exploration des langues et cultures de l'Antiquité s'adresse à tous les élèves de seconde, quel que soit leur projet d'étude secondaire et post-secondaire. Il ne suppose donc aucun pré-requis. Il s'adresse à la fois à des « explorateurs », éventuellement latinistes ou hellénistes au collège, et à des élèves venant en grands débutants.
    Cet enseignement d'exploration s'adresse aussi aux élèves qui souhaiteraient « débuter » l'étude de la langue grecque ou latine en seconde, avec le projet de la poursuivre jusqu'en terminale. Dans ce cas, pour leur permettre d'acquérir un niveau de langue suffisant pour une poursuite en classe de première, ils feront l'objet, autant que de besoin, d'un accompagnement personnalisé, qui peut prendre des formes souples et variées.
    Mise en œuvre
    Cet enseignement est un espace de liberté intellectuelle : l'élève est mis en activité pour des recherches, des enquêtes, des productions personnelles ou collectives, une exploration des ressources patrimoniales locales, etc.
    L'enseignement privilégie aussi toutes les activités propres à développer des compétences exigibles pour les études ultérieures, quel que soit le projet d'orientation : créativité, autonomie, prise de responsabilité, recherche documentaire, prise de parole, etc.
    On cherche en particulier à élargir des compétences linguistiques et langagières en français et en langues vivantes étrangères : on fait découvrir les ponts entre les langues grecque et latine d'une part et les langues européennes d'autre part. À cette fin, on met en œuvre des démarches de comparaison et de mise en perspective des langues : esquissées au collège, ces démarches trouveront dans cet enseignement leur pleine pertinence.
    Cet enseignement d'exploration s'appuie sur des pratiques innovantes. On cherche à développer la capacité à mettre en œuvre les technologies numériques en s'appuyant sur les pratiques déjà développées dans l'enseignement des langues anciennes.
    Cet enseignement d'exploration fait l'objet d'évaluations, nécessaires pour permettre aux élèves de prendre conscience des compétences acquises et des progrès accomplis dans les domaines explorés. Elles prennent des formes variées et innovantes.
    L'enseignement d'exploration « Langues et cultures de l'Antiquité » met l'accent sur six thèmes : choisis dans les programmes de langues et cultures de l'Antiquité pour le lycée (B.O.EN 32 du 13 septembre 2007), ils sont en effet plus particulièrement ajustés aux enjeux de cet enseignement d'exploration, en raison de l'ouverture culturelle qu'ils constituent pour des élèves issus du collège et des compétences linguistiques qu'ils permettent de développer.
     
    Le monde romain - Mare nostrum :
    - Rome et la Gaule
    - Rome et l'Afrique du Nord
    Figures héroïques et historiques :
    - Héraklès
    - Alexandre
    - César
    La rhétorique : l'orateur et la puissance de la parole :
    - Apprentissage de la rhétorique
    - Parole et liberté
    Formes romanesques grecques
    Interrogations philosophiques :
    - Choix de vie et construction de soi
    Interrogations scientifiques :
    - Médecine
     
    Dans la continuité des programmes de langues et cultures de l'Antiquité du collège (B.O.EN n° 31, 27 août 2009) et en application des programmes de langues et cultures de l'Antiquité du lycée (B.O.EN n° 32, 13 septembre 2007), l'enseignement d'exploration privilégie cinq domaines d'exploration des systèmes linguistiques grec et latin, que le professeur croisera autant que de besoin.
    - Prononciation et écriture du grec et du latin
    - Cohérences du système flexionnel grec et latin
    - Cohérences du système verbal grec et latin
    - Cohérences du système syntaxique grec et latin
    - Cohérences du système lexical grec et latin
    L'enseignement d'exploration privilégie une approche synthétique de la langue comme système, en mettant délibérément l'accent sur les invariants dans les déclinaisons, les conjugaisons, la syntaxe, le lexique.
    À travers une connaissance minimale de mécanismes linguistiques différents, les élèves opèrent un retour sur leur propre langue et sur les langues européennes qu'ils étudient au lycée. L'enseignement d'exploration en seconde est ainsi pour eux l'occasion de s'engager dans une autre approche de la langue française et des langues vivantes étrangères : qu'il s'agisse du lexique ou de la grammaire, les principales caractéristiques de notre langue, des langues romanes, voire d'autres langues indo-européennes, s'éclairent en effet par leur mise en perspective avec celles des langues de l'Antiquité.
    L'étude du système linguistique des langues latine et grecque, langues flexionnelles, place de plus les élèves devant des problèmes complexes, dont la résolution aide à l'acquisition de compétences fondamentales et d'attitudes intellectuelles, transférables dans de nombreux autres contextes (analyse, mise en perspective, induction, déduction, etc.).
    N.B . : On trouvera sur le site internet du ministère Eduscol des documents pédagogiques présentant méthodes, démarches et supports.

    Pour le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement,
    et par délégation,
    Le directeur général de l'enseignement scolaire,
    Jean-Michel Blanquer

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs